Paul Fédou, c'est fini..

16 mars 2012 - 10:34

Publié le 16/03/2012 08:44 | Lionel Lasserre

"Paul-Fédou, c'est fini Balussou, c'est la classe"

Les «petites» tribunes de Paul-Fédou ont vécu... en National. / Photo DDM. Archives.
Les «petites» tribunes de Paul-Fédou ont vécu... en National. / Photo DDM. Archives.
Les «petites» tribunes de Paul-Fédou ont vécu... en National. / Photo DDM. Archives.

Le courrier de la Fédération française de football est arrivé en début de semaine. Son contenu était sans équivoque. Clair et net. En résumé et de façon abrupte, «Paul-Fédou, c'est fini.» Jusqu'à ces derniers jours, l'éventualité d'une nouvelle dérogation pour y évouler une saison de plus en cas de «projet de construction de grand stade en Ariège» était encore d'actualité. Elle a volé en éclats avec ce courrier. Il faut dire que, depuis trois ans, le stade ariégeois fait polémique. Bon nombre de clubs qui y sont venus jouer se sont plaints auprès de la FFF. «Stade difficile d'accès, pas d'accueil des supporters adverses, sécurité insuffisante...» tous les griefs ou presque y sont passés. Le «miracle» Paul-Fédou ne pouvait pas durer plus longtemps. Jérôme Ducros et les dirigeants ariégeois ont même une «date limite» pour trouver une solution: fin mars. C'est à dire dans quinze jours. C'est aussi pour ça que la piste appaméénne a été (ré)activée. «Et le stade Balussou est le seul stade d'Ariège a être classé en catégorie 3» explique Jérôme Ducros. C'est à dire le seul à pouvoir être homologué sans trop de soucis par la FFF (en comparaison, le stade municipal de Foix est classé en catégorie 4, un niveau en dessous du 3). Les travaux a y réaliser ne sont pas très importants. L'éclairage en fait partie. «Il faudrait passer de 250 à 400 lux, poursuit le président de JD Promotion. Les supports sont aux normes et on n'apas à les changer. Il suffit juste de changer quelques ampoules.» Les vestiaires sont également exploitables quasiment en l'état. Quand au stade, là aussi, pas de souci. «Le stade est assez loin des tribunes. On n'a pas besoin d'installer des grillages. Il suffit juste de mettre en place un service de sécurité adapté à chaque match. Balussou, c'est la classe.» On le voit, Luzenac est à la croisée des chemins. La seule certitude, le 23 mai, Paul-Fédou, c'est fini.

Commentaires

Aucun événement

ENTRAINEMENTS

Entrainements les Mardis et Vendredis à 20h